Aller au contenu principal

Bell Food montre ses muscles sur le traiteur

Le 9 mai, le groupe suisse Bell Food a fait visiter à des investisseurs et analystes son nouveau site d’Eisberg à Marchtrenk en Autriche, qu’il présente comme « la plus moderne d’Europe » dans le segment traiteur. 70 millions d’euros ont été investis en 18 mois sur ce site de 24 000 m2 qui compte dix-neuf lignes de production. Cette usine produit des salades, bols et coupes, wraps, sandwiches, nuggets et autres cordons-bleus essentiellement pour les marchés allemand, suisse et autrichien. Bel Food Group démontre ainsi sa volonté de devenir un acteur significatif à l’échelle européenne dans le segment des produits prêts à consommer frais et ultrafrais.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits de la mer
Saumon fumé : les professionnels optimistes pour la fin d’année

Alors que 30 % des volumes de l’année sont réalisés entre novembre et…

Produits de la mer
Le groupe La Cancalaise a racheté les Pêcheries du Cap

Le groupe La Cancalaise a acquis 100 % de l’entreprise de marée Pêcheries du Cap à Loctudy (29…

Charcuterie-Traiteur
Chute des ventes de Fleury Michon de 2,6%

Au 3e trimestre 2016, Fleury Michon a réalisé un chiffre d’affaires de 188,1 M€ en…

Charcuterie-Traiteur
Objectif France pour l’Alsacien Schneider Food

Désormais contrôlé par ses cadres et salariés, Schneider Food a l’ambition de…