Aller au contenu principal

Beaucoup d’incertitudes sur le marché européen

Difficile d’anticiper la tendance sur le marché européen de la viande bovine cette année. Les conséquences d’un Brexit sans accord ne seraient pas anodines. Le Royaume-Uni a fourni 3,7 % des importations françaises de viande bovine en 2018, soit 12 268 tonnes équivalent carcasse (téc), selon FranceAgriMer. C’était aussi le destinataire de 2,3 % de nos envois (5 513 téc). C’est pour l’Irlande que le coup pourrait être rude, puisque plus de la moitié de ses exportations de viande bovine arrivent au Royaume-Uni. Rien n’exclut donc une présence bien plus forte de l’Irlande sur d’autres marchés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
La Libye : débouché porteur pour les ovins européens

Ovins : Selon Bruxelles, l’Union européenne a exporté 69 283 tonnes équivalent…

Viandes
Agneau : hausse de l’offre britannique en 2017

Ovins : Les disponibilités d’agneaux outre-Manche devraient progresser en 2017…

Viandes
Bovins : nette hausse des exportations de l’UE en 2016

Bovins : Les exportations de viande bovine et d’animaux vifs de l’Union…

Viandes
Agneaux : hausse des exportations européennes

Ovins : Les cours des agneaux lourds se raffermissent en Europe, ils n’en…