Aller au contenu principal

Beau bilan des exportations françaises de blé, mais lourd stock de maïs

© Senalia

Les exportations de blé tendre français à destination des pays tiers pour la campagne 2018/2019, qui s’achève, n’atteindront sans doute pas les 10 Mt symboliques espérées, le conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer, réuni hier, ayant confirmé son chiffre de mai à 9,750 Mt. C’est néanmoins un excellent résultat, supérieur de 20 % à celui enregistré en 2017/2018 et qui permet de compenser la baisse des ventes à l’UE, portées à 7,55 Mt, soit un repli de 17,5 % sur un an, le total des sorties équivalant celui de la précédente campagne. Avec quelques ajustements mineurs dont une baisse de 25 000 t des prévisions d’utilisation par les fabricants d’aliments du bétail, le stock de fin de report a été relevé de 140 000 t, à 2,43 Mt, en baisse de 18, % sur l’an dernier.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Céréales
Export blé : l’UE ne parvient pas à rattraper son retard

Malgré de bonnes sorties la semaine écoulée, 364 000 t dont 128 700 t pour la France, le retard…

Céréales
L’orge et le maïs résistent à la déprime du blé

À l’issue de la 24e semaine de la campagne les exportations de blé de l’UE vers les…

Céréales
Blé : le ralentissement de l’offre russe se fait attendre

La perspective d’un ralentissement des exportations de blé russe par réduction des…

Céréales
Céréales : volatilité du marché du blé

Les cours du blé à Chicago ont rebondi hier sous l’effet d’un léger retard annoncé des semis…