Aller au contenu principal

Avril repasse dans le vert et prépare 2023

Après deux années difficiles, le groupe Avril a renoué avec les bénéfices enregistrant en 2018 un résultat net de 16 millions d’euros, contre un déficit de 56 millions d’euros en 2017. « L’année 2018 marque clairement une reprise d’appui pour le groupe et la résilience de notre modèle est un vrai motif de confiance », commente Arnaud Rousseau, président d’Avril gestion dans le rapport annuel du groupe. Le début d’année a pourtant été difficile, « on fait du chômage technique sur les usines de biocarburant Saipol », a rappelé Jean-Philippe Puig gérant de la SCA Avril, devant la presse le 4 juin, « puis, ça s’est amélioré ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le groupe Avril a renoué avec les bénéfices en 2018

Après deux années chahutées, le groupe Avril a renoué avec les bénéfices en 2018 enregistrant un…

Alimentation animale-céréales
Vivescia en passe de gagner son pari industriel

Vivescia Industries récolte les premiers fruits d’une stratégie basée sur la…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le groupe Cavac résiste grâce à sa polyvalence

Les résultats de la coopérative vendéenne sur l’exercice 2015-2016 sont en…

Dossiers
La rentabilité des transformateurs mise à mal

Les comptes truqués de Financière Turenne Lafayette sont peut-être le…