Aller au contenu principal

Arterris voit grand pour La Belle Chaurienne

Le siège social de La Belle Chaurienne est installé à Castelnaudary. © DR

En octobre dernier, le tribunal de commerce de Paris donnait son accord pour la reprise de La Belle Chaurienne et de CCA du Périgord par le groupe Arterris. L’ensemble représente un chiffre d’affaires d’environ 38 millions d’euros et est doté de deux sites industriels à Castelnaudary et à Piégut-Pluviers. Arterris a dû mettre sur la table un chèque représentant 7,5 fois l’Ebitda pour devenir propriétaire d’un ensemble profitable. « Ces deux sociétés n’ont pas été affectées par les turpitudes du groupe Financière Turenne Lafayette », commente Jacques Logié, directeur général d’Arterris. Le groupe coopératif peut désormais lancer son plan de développement à trois ans, basé sur des synergies commerciales, industrielles et de sourcing.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers, Bio
Uni-Vert veut se lancer dans la transformation

Certifiée bio et commerce équitable, la coopérative Uni-Vert, installée à…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le sort de Financière Turenne Lafayette bientôt réglé

Ce lundi 29 mai à 14h30 le tribunal de commerce de Paris doit examiner la reprise des activités…

Épicerie
Le tribunal valide la cession du pôle plats cuisinés de FTL

Le Tribunal de Commerce de Paris a homologué hier le plan de cession du pôle conserverie de…

Produits laitiers
Sodiaal lance un nouveau plan stratégique

Value, tel est le nom du nouveau plan stratégique lancé par le groupe coopératif laitier Sodiaal…