Aller au contenu principal

Ania, Coop de France, Fnsea et Ilec vent debout contre la distribution

A un mois de la fin des négociations 2018, les acteurs de la filière agroalimentaire déplorent le comportement de la distribution.

L’Ania, Coop de France, la Fnsea et l’Ilec appellent l’Etat à faire respecter la loi et les engagements pris par tous, dans un communiqué commun. « La grande distribution met sciemment en péril la filière alimentaire française », indiquent les quatre organisations dans un communiqué commun. « Combien d’exploitations agricoles, d’entreprises, de coopératives en difficulté, d’emplois détruits, d’investissements retardés voire abandonnés, avant de comprendre que se joue aujourd’hui, dans les box de négociation de la grande distribution, la survie du secteur alimentaire ? », déplorent-elles.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : la FNSEA tacle Michel-Edouard Leclerc

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a dénoncé jeudi sur RTL les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Relations commerciales : les acteurs s’engagent autour d’une charte

Ce mardi 14 novembre, les représentants des agriculteurs, de l’industrie agroalimentaire et de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Après la signature, les acteurs attendent des éléments législatifs

A la suite de la signature hier au ministère de la charte d’engagement, les…