Aller au contenu principal

Aides à la conversion : la Fnab demande à l’Etat de clarifier sa position

La Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) s’inquiète dans un communiqué d’un « nouveau désengagement de l’Etat sur le soutien à la bio ». Et ce alors que lors du grand débat sur la transition écologique à Gréoux-les-Bains, Emmanuel Macron a annoncé le 7 mars une réduction de cinq années à trois années du soutien de l’Etat à la conversion biologique. Une position suivant de quelques jours une interview du ministre de l’agriculture avec l’AFP sur la même ligne. « Le marché ne remplacera jamais l’Etat dans son rôle de protection, garant de la qualité de l’eau, de l’air, de la santé des consommateurs et des riverains, de la biodiversité », explique Guillaume Riou, président de la Fnab dans le communiqué.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Aides bio : les agriculteurs ligériens réclament des pénalités de retard

« Les dossiers Pac déposés en 2016 ne sont toujours pas soldés, et on ne parle pas des…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Aides bios : « des retards inacceptables », dénoncent JA et FNSEA

« L’Etat ne remplit pas sa part du contrat en matière de paiement des aides aux nombreux…

Autres filières, Bio
S. Travert envisage de faire appel au privé pour l'agriculture bio

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, critiqué par les acteurs du…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
L’Etat ne cofinancera plus les aides au maintien pour l’agriculture bio

A l’occasion de sa visite au salon Tech&Bio à Bourg-lès-Valence hier, le ministre de l’…