Aller au contenu principal

Agneau : Pâques sous de bons auspices

Ovins : A quelques jours des Pâques, tout est joué pour les opérateurs de l’amont. L’activité a été très tonique ces derniers jours et l’heure est aux comptes. Le marché a été assez actif, avec une demande bien orientée. Les cours des agneaux devraient rapidement se tasser, même si à la baisse de la demande répondent des disponibilités dorénavant plus limitées, notamment en agneau sous signe de qualité. Prochains rendez-vous pour la filière, le Ramadan, qui se terminera probablement le 5 juin, et l’aïd el Kebir (ou Aïd-el-Adha), qui aura lieu cette année le 11 août. Un calendrier moins propice aux opérateurs français que les années précédentes, une partie des consommateurs célébrant cette fête pourra en effet être en vacances hors de nos frontières.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…