Aller au contenu principal

Afin de mieux protéger ses IG, l’UE adhère à l’acte de Genève

Le Conseil de l’Union européenne a validé le 7 octobre l’adhésion de l’Union européenne à l’acte de Genève, traité multilatéral pour la protection des indications géographiques. Cette adhésion va permettre la reconnaissance de toutes les indications géographiques de l’UE par les autres pays tiers signataires de cet acte et inversement. Administré par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, l’acte de Genève compte à ce jour 28 parties signataires dont sept pays européens parmi lesquels la France, l’Italie, la Hongrie, le Portugal, la Roumanie.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
UE : 179 M€ pour promouvoir les produits agroalimentaires en 2018

Les producteurs européens disposeront d'un budget de 179 M€ en 2018 pour assurer la promotion…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Neuf indications géographiques colombiennes reconnues en Europe

Selon un accord commercial entre l’Union européenne et la Colombie, neuf indications…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Vers une meilleure protection des indications géographiques

Le Parlement européen, le Conseil et la Commission sont parvenus hier à un accord politique sur…

Viandes
Six associations de producteurs de viande européennes interpellent la Commission

« Les producteurs européens ne sont pas disposés à subir une concurrence déloyale de la part…