Aller au contenu principal

Accueil mitigé des propositions des députés

Le député LREM de l'Aube, Grégory Besson-Moreau, a rendu le 25 septembre son rapport de la commission d'enquête sur les pratiques de la grande distribution. © Assemblée nationale

Pour la majorité des fédérations et organisations professionnelles, le rapport de la commission d’enquête sur les pratiques de la grande distribution appelle quelques interrogations et des actions concrètes à suivre. Coop de France salue « des propositions constructives à traduire en actions concrètes », ajoutant qu’« un certain nombre de pistes reste à préciser quant à leur mise en œuvre, pour assurer une réponse à l’enjeu principal : réduire le déséquilibre des relations commerciales au sein de la chaîne alimentaire ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…

Dossiers
La CGI prône une simplification des textes

La Confédération du commerce de gros et international (CGI) a été reçue le 30 juin dernier par…

Produits laitiers
Le ministre de l’Agriculture a salué les hausses annoncées des prix du lait

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, s'est félicité mercredi des…