Aller au contenu principal

Abattoirs : Interbev et Inaporc demandent à l’Etat de faire le ménage

Les présidents d’Interbev et Inaporc, interprofessions des viandes bovines et porcines, ont cosigné un courrier à l’attention de Didier Guillaume, demandant un engagement commun sur le respect de la protection animale en abattoir. « Il est demandé au ministre de s’assurer dès à présent que tous les sites encore en activité évalués D lors des audits protection animale des deux dernières années se soient effectivement mis en conformité », rapporte la Fedev dans sa lettre hebdomadaire. Dans le cas contraire, les deux interprofessions demandent au ministre que « leur activité d’abattage soit immédiatement suspendue pour l’espèce concernée ».  Cette lettre intervient après une nouvelle vidéo de L214 tournée à l’abattoir du Boischaut dans l’Indre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Ovins : possible retour de l’offre britannique

Bovins : Le marché européen de la viande bovine n’a pas présenté de grand…

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Un crédit international pour la défense sanitaire du bétail au Brésil

Le ministère brésilien de l’Agriculture, l’Elevage et Alimentation négocie avec le ministère de…

Viandes
Produits tripiers : progression des achats début 2017

Le rayon des produits tripiers a connu différentes fortunes au premier trimestre 2017.