Aller au contenu principal

Abattoir d’Houdan : le procès des militants L214 reporté

Le procès à Versailles de deux militants de l'association de défense des animaux L214, qui avaient caché des caméras dans un abattoir des Yvelines pour dénoncer la souffrance des porcs étourdis au CO2, a été reporté lundi 12 juin au 4 septembre.Les deux activistes, dont Sébastien Arsac, co-fondateur de L214, devaient comparaître devant le tribunal correctionnel pour « violation du domicile d'autrui » et « tentative d'atteinte à la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l'image ». Mais le tribunal a décidé de renvoyer le procès « compte tenu » de l'envoi tardif, dimanche, d'une question prioritaire de constitutionnalité par la défense, qui demande si la notion d' « autrui » peut s'appliquer à une entreprise. Avant l'audience, une cinquantaine d'agriculteurs s'était réunie devant le palais de justice à l'appel de la FNSEA, arborant des t-shirts siglés « La viande, j'en mange. Et alors? ».


En relation

Viandes
Olivier Falorni défendra la vidéosurveillance dans les abattoirs

Le Figaro et France 3 Nouvelle-Aquitaine/Charente-Maritime ont repris le sujet de la…

Viandes
Abattoirs : la formation plutôt que les caméras, prône S. Travert

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a donné dimanche la priorité à la formation des…

Viandes
Le procès de l’abattoir de Mauléon à nouveau reporté

Suite à la diffusion d’une vidéo par L214 filmée en caméra cachée, le procès de l’abattoir de…

Viandes
Abattoirs mobiles : les députés approuvent une expérimentation de quatre ans

Dans le cadre du projet de loi Alimentation, les députés ont adopté hier un article (13…