Aller au contenu principal

La filière œuf réclame 100 M€ aux distributeurs

L’interprofession des œufs (CNPO) a demandé hier « aux distributeurs de s’engager concrètement à contribuer au financement des arrêts de production en cages aménagées pour développer les élevages alternatifs à hauteur de 100 M€ sur les 500 M€ nécessaires sur 5 ans ». Depuis la présentation de son « contrat sociétal d’avenir », le CNPO affirme que « la quasi-totalité des enseignes de distribution a fait des annonces de retrait définitif des œufs de poules élevées en cages aménagées, sans tenir compte ni des contraintes de temps, ni des problématiques techniques et encore moins de l’impact économique de ce chantier de très grande envergure pour les éleveurs ». 

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Fermiers de Loué entretient sa croissance

Investissements, nouveaux contrats, les Fermiers de Loué poursuivent leur…

Volailles
Le groupe Dauphinoise a amélioré sa rentabilité

Dans un contexte agricole toujours difficile, le groupe Dauphinoise a amélioré ses résultats sur…

Volailles
La Dauphinoise inaugure un nouveau bâtiment de poules pondeuses

Le 2 février dernier, plus de 400 personnes ont participé à l’inauguration du nouveau bâtiment…

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.