Aller au contenu principal

Le groupe Cavac résiste grâce à sa polyvalence

Les résultats de la coopérative vendéenne sur l’exercice 2015-2016 sont en léger recul, à 4,9 millions d'euros. La diversité de ses activités et de nouveaux leviers de croissance sur l’agro-industrie et le bio ont toutefois atténué les effets de la crise agricole. Explications de ses dirigeants.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le groupe vendéen Cavac affiche de solides résultats

Le groupe coopératif vendéen Cavac a présenté des résultats 2017-2018 orientés à la hausse lors…

Alimentation animale-céréales
Vivescia en passe de gagner son pari industriel

Vivescia Industries récolte les premiers fruits d’une stratégie basée sur la…

Alimentation animale-céréales, Bio
Arterris progresse dans le bio

En 2016, le chiffre d’affaires du groupe coopératif Arterris s’est élevé à 760 M€, en hausse de…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Biocoop s’apprête à créer un fonds d’investissement pour la filière bio

Avec sa filiale Défi bio, Biocoop a déjà soutenu une dizaine d’entreprises…