Aller au contenu principal

Un crédit international pour la défense sanitaire du bétail au Brésil

Le ministère brésilien de l’Agriculture, l’Elevage et Alimentation négocie avec le ministère de la Planification la mise en œuvre d’une ligne de crédit de 1,2 milliards de reals (350 M€) au profit de la défense sanitaire des cheptels bovin et porcin. Pour la première fois, le Brésil fera intervenir dans ce cadre un organisme international : Banque mondiale ou Banque interaméricaine de développement. Le financement vise les laboratoires officiels et les dispositifs de défense agricole, les projets de contrôle des drosophiles (mouches), la gestion des zones frontalières, les programmes de contrôle de la peste porcine classique, de la tuberculose et de la brucellose chez le bovin. Il vise aussi à améliorer le système de surveillance internationale agricole (Vigiagro) et à réviser les normes de sécurité sanitaire.


En relation

Viandes
Bovins : quelles perspectives après le scandale brésilien ?

Bovins : Le Brésil perd de nombreux marchés suite à des malversations ayant…

Viandes
Viande : le Canada s’ouvre de nouveaux marchés en Chine

Le gouvernement canadien s’est félicité le 7 décembre d’avoir conclu un…

Viandes
La Peste porcine aurait coûté 65 M€ à la Russie en dix ans

D’après le Ministère de l’Agriculture russe, la Peste porcine africaine aurait provoqué des…

Viandes
Peste porcine : un abattoir fermé en Chine

La Chine a tout récemment ordonné au géant du porc WH Group Ltd de fermer pour six semaines son…