Aller au contenu principal

Défaillances : " l’Allemagne n’est pas épargnée "

Guillaume Rippe-Lascout, économiste chargé du secteur agroalimentaire à Coface. © Coface

Les Marchés Hebdo : Coface a fait basculer le secteur agricole et alimentaire de France en risque (de non-paiement) élevé en octobre, puis celui de l’Allemagne en novembre. Pour quelles raisons ?

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Junker propose d’engager les débats sur la Pac

Une consultation publique sur la Politique agricole commune (Pac) d’après 2020 sera lancée en…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Des soutiens face à la sécheresse

Les agriculteurs, qui se préparent à de faibles récoltes ou qui entament leur stock de fourrage…

Viandes
Trajectoires gagnantes en élevage de montagne

Ils ont des résultats supérieurs à ceux des autres exploitations, et ils en…

Réglementation
Décret sur l’étiquetage et indications de l’origine

Le décret no 2016-1137 du 19 août 2016, qui rend obligatoire l’…