Aller au contenu principal

Duc pourrait être repris par le néerlandais Plukon

Plukon abat à Mouscron, en Belgique, du poulet élevé en France. © Plukon

Dans un communiqué diffusé mardi dernier, le groupe Duc annonçait entrer "en phase finale de négociations avec un acteur industriel pour une opération significative sur l'ensemble de son périmètre". Cet industriel n'était pas le Français LDC, confirmait mercredi Denis Lambert en présentation de résultats semestriels. Le président du directoire du groupe aux 119 millions d'euros de capacité d'autofinancement jugeait trop lourds les besoins en redressement et investissements industriels de Duc. Cet industriel serait le Néerlandais Plukon, a révélé hier Le Monde Economie. Celui-ci, qui n'a pas souhaité nous commenter l'information, fait état de 8 abattoirs de poulet et de 5 usines de transformation aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique. Son abattoir belge de Mouscron abat des poulets standards élevés en France à destination des GMS françaises. Entier ou en découpes, ce poulet sous emballage neutre est étiqueté "élevé en France". "Nous sommes particulièrement compétitifs sur le filet tranché, en cubes et les aiguillettes", signalait le directeur du marketing et de la communication pour la France et la Belgique, Norbert Vandepoele, Les Marchés hebdo du 18/11. Plukon appartient à un consortium d'actionnaires dont aucun n'est majoritaire: le fabricant d'aliments néerlandais De Heus, EW Group, l'encadrement de Plukon, le fonds financier Gilde et la coopérative Agrifirm.


En relation

Volailles
LDC se surpasse et teste Le Gaulois au rayon boucherie

Les activités volaille et traiteur de l’industriel sarthois ont bénéficié au…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Performance économique et internationalisation vont de pair

À l’occasion du colloque AgroFinance, organisé par nos confrères d’Agra…

Dossiers
« Nous allons pousser nos activités en Afrique »

À l’occasion de la présentation des résultats 2015-2016 du groupe InVivo,…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Suramortissement : la date butoir est le 14 avril 2017

Une disposition de la loi de finances rectificative pour 2016 permet aux industriels d’appliquer…