Aller au contenu principal

LDC : « Capital » a mal calculé, dit le groupe

Selon le journal « Capital », le groupe LDC aurait fait la culbute sur son poulet de Loué (LM du jeudi 5 juin). Le syndicat des Fermiers de Loué et le volailler ont fait savoir au journaliste qu'il n'avait pas tenu compte du « coût matière » en comparant l'évolution du prix vif et du prix carcasse. En gros, expliquent-ils, on retire 35 % de la masse du poulet abattu et les augmentations de coûts sont reportées sur les 65 % commercialisés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.