Aller au contenu principal

InVivo rebat les cartes de la nutrition animale

Un marché mature en France mais de belles perspectives de développement à travers le monde : tels sont les deux terrains d’exercice d’InVivo NSA (pour nutrition et santé animales), la nouvelle société constituée par l’union coopérative InVivo à partir de ses activités propres et de celles du groupe Evialis. L’union nationale de 283 coopératives se veut aussi incontournable pour l’élevage que pour la production et le commerce des grains. Avec les usines d’aliments apportées par Evialis en France, elle offre à ses coopératives sociétaires l’occasion de réaliser des synergies, logistiques, industrielles, administratives ou commerciales. Plusieurs groupes sont engagés dans des chantiers qui vont transformer le paysage industriel de l’ensemble des régions.
À travers ses actifs mondiaux, InVivo NSA puise des moyens financiers d’une « R & D puissante » et recherche une position de leader. Après un exercice 2008-2009 peu convaincant de la branche nutrition animale du groupe, l’ambition de cette nouvelle société est d’assurer rapidement sa propre pérennité au sein du groupe, pour à terme offrir du résultat financier aux coopératives sociétaires d’InVivo.
La constitution de centrales d’achat en agrofournitures, le déploiement de services d’assistance à la mise en marché des céréales ainsi que l’offensive lancée sur le marché mondial du blé sont les autres éléments d’une nouvelle dynamique offerte aux coopératives.