Aller au contenu principal

[Infographie] 62 % des Français intéressés par les gammes végétales

29 % des Français souhaitent réduire leur consommation de viande, selon le baromètre du groupe d’étude et de promotion des protéines végétales, notamment pour des raisons de santé (60 %) et d’écologie (51 %). 88 % des Français estiment que les protéines végétales sont bonnes pour la santé, 77 % qu’elles sont complémentaires des protéines animales et 76 % qu’elles sont bonnes pour l’environnement. Les Français se disent prêts à payer plus cher pour qu’un produit contienne des protéines végétales et 20 % déclarent consommer des produits enrichis en protéines pour leur pratique sportive. 62 % des Français déclarent acheter des produits de gammes végétales et les produits les plus consommés sont les steaks végétaux (38 %) et les boissons végétales (31 %). Les trois quarts des acheteurs déclarent vouloir renouveler leurs achats, ce sont les desserts qui séduisent le plus (87 %), devant les alternatives à la charcuterie (65 %) ou au fromage (71 %).

Néanmoins, les protéines animales restent préférées, notamment pour leur goût et par habitude. Parmi les Français qui n’achètent pas de protéines végétales, 34 % mettent en avant des raisons de goût, 29 % jugent ces produits trop transformés et 28 % disent ne pas en avoir l’habitude.


En relation

Autres produits, Bio
[Infographie] Le local attire toujours plus les consommateurs

Si 50 % des consommateurs attendent avant tout des produits « sans » (additifs…), ce chiffre a…

Autres produits, Bio
Bio, végétal, sans gluten : ces marchés se démocratisent

Les produits bios ont représenté 5 % des dépenses des ménages en PGC-FLS (Produits de grande…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Insee : les prix alimentaires en grande distribution baissent encore en octobre

D’après l’Insee, les prix à la consommation des produits alimentaires (hors produits frais) dans…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les Français plus sensibles aux discours des « anti »

Depuis 2013, les inquiétudes alimentaires des Français ont évolué.