Aller au contenu principal

Temps doux peu favorable aux produits de saison

Légumes : Le redoux et la pluie provoquent une reprise des volumes du chou-fleur breton (690 000 têtes). Le retour des volumes entraîne un regain d’attentisme chez les acheteurs, se soldant par un recul des prix.
La demande se montre également peu dynamique en salades. Toutefois, de meilleures ventes sont prévues dans les jours à venir, pour les besoins avant Noël. Les marchés de la carotte, de l’endive et du poireau demeurent très peu actifs et les prix sous pression.

Fruits : Alors que les kiwis gagnent en maturité —ce qui entraîne une progression notable des disponibilités— la consommation, de son côté, se révèle plus limitée que prévu. Les tarifs conservent néanmoins des niveaux fermes ces jours-ci.
Le commerce de la pomme ne montre pas d’évolution en cette fin d’année. Celui de la poire est stable, malgré la concurrence de la Conférence belge. Le marché de la noix reste également calme sur la France, tandis qu’un petit courant d'affaires se maintient vers l’Allemagne et l’Espagne.