Aller au contenu principal

Forte collecte de lait au nord de l’Europe

Stimulée par un prix du lait attractif et un fléchissement du prix des aliments pour le bétail, la collecte aux Pays-Bas et au Danemark s’est établie en octobre à des niveaux largement supérieurs à ceux de l’an dernier, selon l’Institut de l’élevage (Idele). Les tarifs néerlandais ont, en effet, progressé de 30 % par rapport au même mois de 2012 et ceux danois de 20 %. Dans le même temps, la production enregistrait +9 % aux Pays-Bas et +8 % au Danemark, des hausses qui se soldent par des dépassements provisoires des quotas laitiers respectifs de 5 % et 4 %. Un ton en dessous mais également en dépassement provisoire de quota, l’Allemagne dont les tarifs ont augmenté, tandis que la production de lait gagnait 3,5 % cet octobre. L’accélération est la même en Pologne (+3,5 %).
Outre-Manche, les prix d’octobre ont aussi affiché des croissances à deux chiffres : +25 % estimés en Irlande —pays qui pourrait tout autant dépasser ses quotas avant la fin de campagne en mars— et +15 % au Royaume-Uni. Parallèlement, la collecte irlandaise grimpait de 16 % (faisant suite à +12 % en septembre et +8 % en août) et celle britannique de 10 % (et +16 % en novembre). Elle s’est, en revanche, révélée stable ce mois-là en Espagne et en Italie, malgré une remontée des tarifs. Au final, les estimations de l’Idele pour octobre rapportent une hausse de 4,2 % de la production de lait dans l’ensemble de l’Union par rapport au même mois de 2012, faisant suite aux +3,8 % de septembre.