Aller au contenu principal

Légumes : des marchés diversement orientés

Légumes : En dépit d’une offre plus étoffée (690 000 têtes hier), les prix du chou-fleur se sont raffermis, soutenus par de meilleurs départs hors Hexagone. La demande en salades se montre plus intéressée en particulier sur la France. En revanche, le marché du poireau et celui de la carotte demeurent bataillés, la douceur climatique étant peu propice au développement de la consommation de ces légumes. Un contexte qui risque de perdurer, en cette période de fêtes de fin d’année.
Fruits : Le marché de la pomme demeure lent et décousu, concurrencé notamment par les agrumes et les produits exotiques. Les volumes de clémentine corse sont en augmentation. Un bon flux de vente est enregistré vers les GMS, grâce aux opérations promotionnelles pour les fêtes. Le commerce de la poire se montre peu animé. En kiwi, la demande n’est pas aussi présente que prévu. Les prix conservent néanmoins des niveaux fermes pour la saison, du fait du déficit de la production cette année.