Aller au contenu principal

Poule de reproduction : offre un peu plus étoffée

La semaine dernière, les disponibilités en poule de batterie se sont révélées à la fois régulières —le rythme des réformes n’ayant pas faibli— et suffisantes pour couvrir les besoins du moment, ces derniers demeurant peu abondants en raison du nombre plus limité d’outils dédiés à l’abattage de marchandises non festives. Les tarifs ont oscillé entre maintien et tassement.
Sur le marché de la poule de reproduction, la demande s’est maintenue, toute proportion gardée. La période reste, en effet, propice à la demande de ce type de marchandises, notamment à l’export. L’offre a, pour sa part, enregistré une sensible progression, ce qui a entraîné quelques réajustements de tarifs.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.