Aller au contenu principal

PDT : de faibles transaction

À l’approche des fêtes de fin d’année, le négoce de la pomme de terre est apparu très calme ces derniers jours dans tous les secteurs d’activité (frais, export, transformation). Seuls quelques envois intracommunautaires ont été enregistrés vers l'Espagne et les pays d’Europe de l'Est, principalement. Mais l'absence de la Russie continue de peser sur le commerce export. Beaucoup d’usines seront fermées entre Noël et le nouvel an, entraînant un ralentissement encore plus marqué de l’activité. Les opérateurs attendent désormais la reprise de janvier. Mais les prix risquent de rester bataillés, vu le niveau des stocks.