Aller au contenu principal

Beurre : fragilisation des cours

Depuis le début de l’année, le prix facturations du beurre standard (82 % de matière grasse) se maintient largement au dessus de ses niveaux des trois dernières années à la même époque, selon FranceAgriMer. Les stocks peinent encore à se reconstituer, ce qui continue de maintenir les prix à des niveaux élevés. L’offre s’étoffe néanmoins progressivement et tend à couvrir les besoins avec plus de facilité qu’au début de la campagne laitière 2013/2014. Une orientation moins ferme des cours hexagonaux se dessine. Par ailleurs, les anticipations d’excédents de volumes au printemps rendent les opérateurs plus réservés dans leurs achats. Cette semaine, à la faveur de la moindre tension sur l’offre, les opérateurs notent un fléchissement des tarifs en beurre vrac, notamment.