Aller au contenu principal

Poudre de lait écrémée : marché moins ferme

Le commerce des produits laitiers s’inscrit dans une tendance un peu moins ferme cette semaine. Le dynamisme de la collecte laitière ne faiblissant pas dans l’Union, le marché du beurre confirme la détente opérée les semaines passées. Mais la demande reste présente en Europe, profitant des corrections tarifaires pour se porter à l’achat, ce qui limite la baisse des cours. Une note de fragilité est également de mise en poudres de lait, notamment en poudre 0 %, relèvent certains opérateurs. En cause, des disponibilités en provenance des États-Unis qui s’étoffent, tandis que la demande demeure pour sa part soutenue.