Aller au contenu principal

Conditionnement de lait en poudre : export en hausse

Alors que la campagne laitière 2013/2014 approche de la période traditionnelle de pic de collecte dans l’Hexagone, les prévisions de l’Institut de l’élevage (Idele) font état d’une poursuite de la hausse de 6 % en mars et de 7 % en avril par rapport aux mêmes mois de 2013. Malgré tout, la collecte française devrait ressortir 4 % en dessous des quotas qui lui sont attribués pour cette saison (-1 Mt). Au Royaume-Uni également, le dynamisme de la production ne devrait pas pouvoir empêcher le pays de terminer la campagne 10 % en dessous de sa référence nationale, à -1,68 Mt, ce qui réprésenterait un quart de la sous-réalisation de l’Union. Certains pays devraient, en revanche, dépasser leurs droits à produire. C’est le cas notamment de l’Allemagne (+660 000 t, +2,2 %), des Pays-Bas (+550 000 t, +4,6 %), de la Pologne (+300 000 t, +3 %) et plus modérément de l’Irlande (+0,3 %). Principal moteur de cette croissance, une progression des prix du lait compensant largement les pénalités de dépassement à prévoir, alors que les éleveurs mettent en place leurs stratégies d’évolution des troupeaux en vue de la fin des quotas européens en 2015.