Aller au contenu principal

Œufs : stabilisation des prix à l’industrie

Calibré : L’ambiance restait calme jeudi. Si certains opérateurs notaient une meilleure orientation de leurs commandes et une offre mieux équilibrée à la demande, d’autres continuaient de supporter des méventes et restaient dans l’obligation d’accepter d’abaisser leurs prix de vente. Globalement, le marché français manquait toujours d’entrain mais tendait à se rapprocher de l’équilibre. Les cours ont été plus ou moins difficilement reconduits en calibres L, M et P. A noter le petit ajustement baissier des tarifs du XL, faute de débouchés suffisants et en raison d’une concurrence toujours forte du plein air.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.