Aller au contenu principal

Œufs : statu quo généralisé

Calibré : L’ambiance n’était toujours pas à l’euphorie hier. Néanmoins, le marché est apparu plus proche de l’équilibre comme commençaient à le ressentir certains opérateurs en début de semaine. Les commandes ont été jugées un peu plus régulières (réassorts des détaillants, quelques promotions, premiers préparatifs en prévision de Pâques), ce qui a surtout profité au calibre M. L’offre étant peu évolutive, les cours ont été reconduits ou se sont ajustés dans des fourchettes inchangées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.