Aller au contenu principal

Chine : la demande progresse tous azimuts

Début 2014, la demande chinoise a confirmé sa vigueur et conforté sa part dans les échanges mondiaux. Un soutien pour les cours mondiaux de nombreux produits laitiers industriels, mais aussi une source de volatilité sur les marchés. Selon l’Institut de l’élevage, “ une telle frénésie interroge sur l’état des stocks en ingrédients laitiers dans le premier pays importateur mondial. ” Avec le développement la classe moyenne, les besoins progressent, notamment en protéines animales. En cumul de janvier à avril, les arrivages de poudre de lait en Chine étaient presque multipliés par deux (à 532 000 tonnes). En matière grasse également, les échanges se développent : à 40 000 tonnes, les importations chinoises de beurre ont grimpé de 117 % sur les quatre premiers mois de l’année.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.