Aller au contenu principal

Néonicotinoïdes interdits : Orama et UIPP protestent

Les céréaliers comme les industriels de l'agrochimie ont protesté jeudi contre le retour de l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes en 2018 dans le projet de loi Biodiversité, à l'occasion de la troisième lecture du texte à l'Assemblée nationale. Pour l'association Orama, qui représente les producteurs de céréales et oléagineux, le gouvernement et les députés qui ont voté l'interdiction « ont cédé une fois de plus et avec complaisance à la propagande mensongère des organisations environnementalistes plutôt que d'écouter ceux qui se confrontent à la complexité accrue de l'acte de production en milieu vivant et à en concilier les impératifs avec ceux de l'écologie ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.