Aller au contenu principal

Viande de porc : les prix n’ont pas résisté à la morosité

© Sopexa

Découpes : Si un réveil de la demande en viande se fait sentir en ce début février, il arrive à point nommé pour l’abattage découpe européen qui vient de vivre un mois de janvier terne. Faute d’intérêt acheteurs, l’offre s’est révélée supérieure à la demande, tirant les cours vers le bas. Selon l’Ifip, les prix de la longe n°3, du jambon et de la poitrine ont reculé de 1,5 à 1,9 %, quand le hachage a chuté de 7,8 %. Seule la longe n°1, davantage destinée aux charcutiers artisans précise l’Ifip, a vu ses tarifs se maintenir.

L’heure était aussi au repli en Allemagne et en Espagne ; -2 % sur le marché de Hambourg, sous le poids du jambon et de l’épaule surtout, et -1 % à Barcelone, avec une baisse sensible pour la longe.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Nouvelle semaine de maintien des cours nord européens

Porc : Aucun grand changement de tendance la semaine dernière sur le marché…

Viandes
Porc : l’Allemagne renoue avec la fermeté

Porc : La référence allemande est repartie à la hausse mercredi, laissant à la…

Viandes
Porc : des prix européens plus élevés début 2017

Porc : L’Allemagne a revu sa cotation en hausse de 2 centimes mercredi, la…