Aller au contenu principal

Viande de porc : demande plus calme

Découpe : Le marché français reste toujours diversement orienté selon la région et le débouché considéré. La restauration scolaire marque encore un peu plus le pas avec la poursuite des congés dans la zone C et leur arrivée dans la zone B. Un contexte qui se traduit également par une accalmie plus prononcée de la demande des charcutiers comme de la restauration commerciale, qui voit les consommateurs partir vers les zones de villégiature quand ils ne ferment pas eux-mêmes boutique. Seules les régions accueillant les touristes profitent d’un courant d’affaires régulier à plus tonique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…