Aller au contenu principal

Viande bovine : la Coordination rurale dénonce des tensions avec l’aval

La Coordination rurale dénonce dans un communiqué « une journée pleine de tensions lors de la dernière section bovins d’Interdev qui se déroulait le 26 juin ». Alors que la section devait, selon le syndicat agricole, valider l’introduction « dans les formules de prix des futurs contrats un indicateur basé sur les prix de revient », l’aval aurait bloqué le processus, dénonce-t-il. Si la méthode reste à perfectionner, car reposant sur le réseau de l’Institut de l’élevage dont les performances sont meilleures que la moyenne, la Coordination rurale regrette que les fédérations d’abattages privées aient « rappelé à plusieurs reprises qu’un indicateur de coût de production allait dissuader les abatteurs de signer des contrats rémunérateurs ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Cœur de gamme : action de la FNB

Depuis le 1er juin 2016, les enseignes de la distribution se sont progressivement…

Viandes
Cœur de gamme : E. Leclerc répond à la FNB

Réagissant aux actions de la FNB intervenues mercredi 17 mai devant ses magasins pour l’…

Viandes
Eleveur & engagé : FNB et JA se mobilisent contre Intermarché

« Des dizaines de département se mobilisent ce vendredi 19 janvier devant les points de…

Viandes
Excédents de viande  : trois ministres de l'UE pour une distribution aux réfugiés

Stéphane Le Foll et ses homologues allemand et polonais, Christian Schmidt et Krzysztof Jurgiel…