Aller au contenu principal

Viande bovine : commerce morose

© Virginie Pinson

Bovins : Le moral des abattoirs n’est pas au beau fixe cette semaine et la météo est en partie responsable. Le week-end de Pâques, assez froid, n’a pas permis au commerce de profiter des repas de famille. Personne n’a encore sorti les barbecues et la demande reste timide. Par ailleurs, les exportations vers l’Allemagne, l’Italie et la Grèce sont jugées calmes. Dans ce contexte, les prix des animaux demeurent sous pression notamment en jeunes bovins. Les ponts de mai, s’ils sont ensoleillés, pourraient changer la donne.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…