Aller au contenu principal

Vers un recul du cheptel laitier européen en 2017

© FranK Mechekour / Réussir

Le cheptel européen pourrait reculer de 340 000 têtes, à 23,2 millions de vaches laitières en décembre 2017, selon les prévisions de l’Institut de l’élevage (Idele). En effet, le nombre de vaches devrait chuter aux Pays-Bas, "où les éleveurs doivent réduire leur troupeau pour respecter les niveaux de déjections en phosphore, sans quoi le pays risque de perdre sa dérogation à la directive nitrate" explique l’Idele. D’autre part, de nombreux éleveurs sont confrontés à des situations financières dégradées et pourraient arrêter leur activité si le prix du lait ne se rétablit pas. Les départs en retraite pourraient aussi être accélérés.

Dans ce contexte, la collecte annuelle ne progresserait que de 0,5 % par rapport à 2016, au ralenti au premier semestre (+0,5 % par rapport à la même période de 2016) et plus fortement au second (+2 % à +2,5 %). Les évolutions sont attendues contrastées sur l’ensemble de l’année : net recul aux Pays-Bas (-4 % à -5 %), progression limitée (inférieure à +1 %) en France, en Allemagne, au Danemark et en Espagne, croissance modérée (entre +1 % et +2 %) en Italie ou en Pologne et nette hausse (+4 % à +5 %) dans les îles anglo-saxonnes.


En relation

Produits laitiers
L’Irlande produit à plein régime

La production laitière irlandaise se développe et semble afficher une belle progression…

Produits laitiers
Lait biologique : toujours sous le signe de la croissance

L’heure reste à la croissance du marché français des produits laitiers biologiques.

Produits laitiers
Vers une reprise de la collecte européenne au printemps

La tendance est la baisse sur le marché des produits laitiers, notamment pour le beurre.

Produits laitiers
Les cours s’effritent dans un marché assez actif

En Europe, le marché des produits laitiers demeure peu évolutif.