Aller au contenu principal

Un marché perturbé par les intempéries

Légumes : Avec le froid et la neige, l’activité commerciale a sensiblement ralenti la semaine dernière du fait des difficultés de transports, de livraisons, d’une plus faible fréquentation des marchés forains et de récoltes retardées, voire suspendues. Dans ce contexte, les prix ont eu tendance à se raffermir. Ceux du chou-fleur ont littéralement flambé, du fait de la pénurie de volumes (777 300 têtes, sur l’ensemble de la semaine 9). Ceux de la carotte, du poireau et des salades ont également renchéri, mais dans des proportions limitées, en raison de la forte réduction des ventes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…