Aller au contenu principal

Trop d’offres, sauf en beurre

En janvier, la collecte laitière européenne a progressé de 4 % par rapport à 2017 selon la Commission, qui estime que les volumes pourraient grimper de 1,4 % sur 2018. La consommation intérieure de produits laitiers devrait rester bien orientée – elle est attendue en hausse de 0,9 % – ce qui ne permettrait néanmoins pas au marché d’être équilibré. Les volumes supplémentaires seraient alors orientés vers l’export, envisagé en hausse de 4 % en 2018. Cependant, si la demande mondiale est attendue tonique grâce à un retour de la croissance et des prix du pétrole mieux orientés, la compétitivité de l’Union européenne pose question. Certains pays, comme la Biélorussie, sont agressifs et l’UE n’est pas avantagée par les taux de change.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Vers un recul du cheptel laitier européen en 2017

Le cheptel européen pourrait reculer de 340 000 têtes, à 23,2 millions de vaches laitières en…

Produits laitiers
L’Irlande produit à plein régime

La production laitière irlandaise se développe et semble afficher une belle progression…

Produits laitiers
Pénurie en beurre, tension en fromage

Aucune amélioration ces derniers jours sur le marché du beurre.

Produits laitiers
Reprise de la collecte en juillet dans 20 états membres

La collecte laitière européenne a augmenté de 1,7 % en juillet, comparé à 2016, selon Bruxelles…