Aller au contenu principal

Trop de porcelets chez les uns, pas assez chez les autres

© L'agriculteur normand

Porcelet : Tous les éleveurs ne sont pas logés à la même enseigne. Une grande disparité des situations est relevée, selon la région considérée et pour le 25 kg tout particulièrement. Ainsi, dans les groupements où les retards d’enlèvement de porcs demeurent importants — bien qu’en repli —, les mises en place de porcelets sont limitées alors que l’offre est présente. Un surplus de disponibilités qui pèse sur l’ambiance commerciale voire sur les tarifs. À l’inverse, lorsque la fluidité est d’actualité en aval, le commerce des 25 kg est équilibré. Des manques sont même signalés dans certains groupements, entraînant des retards de mises en place.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande de porc : reprise des importations européennes

Découpe : Bien que minimes, les importations européennes de…

Viandes
Porcelet : la relance de la production pèse lourdement

Porcelet : Le repli des cours reste de rigueur en France.

Viandes
Porc : léger tassement dans un marché encore lourd

Découpe : Les exportations espagnoles de carcasses et pièces de porc ont reculé…

Viandes
Viande de porc : la France accroît ses achats à ses voisins

Découpe : La France continue de voir ses importations de viande de porc…