Aller au contenu principal

Toujours aussi peu de lait de chèvre

© Institut de l'élevage / D. Hardy

La collecte française de lait de chèvre a reculé de 3,9 % au premier semestre par rapport à 2016, selon FranceAgriMer. Pour l’Institut de l’élevage (Idele), ce manque de matière est lié aux moindres effectifs de chèvres reproductrices (-3 % entre fin 2015 et fin 2016) et à une baisse des rendements laitiers, pénalisés par des stocks de fourrages de mauvaise qualité et des conditions climatiques contrastées. À cela s’ajoute un décalage des naissances de deux à trois semaines, qui pourrait se traduire par un prochain rattrapage partiel des volumes. Malgré cela, la fin d’année devrait rester synonyme d’approvisionnement délicat pour les industriels.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produit de la semaine
Moins de fromages de Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, le prix du lait toutes qualités confondues a baissé de 11,5% en août…

Produits laitiers
Lait biologique : toujours sous le signe de la croissance

L’heure reste à la croissance du marché français des produits laitiers biologiques.

Focus produits
Les filières européennes face aux demandes sociétales

Réagissant aux mouvements sociétés de fond qui heurtent les produits animaux…

Produit de la semaine
Toujours moins de comté mais plus de morbier

Tirée par les produits frais, la production de Bourgogne-Franche-Comté de produits laitiers a…