Aller au contenu principal

Tentative d’obliger les interprofessions à fixer des indicateurs

Stéphane Travert, ce jeudi 13 septembre, dans l'Hémicycle. © Ministère de l'Agriculture

En deuxième lecture, les députés ont adopté ce jeudi 13 septembre un amendement du rapporteur au projet de loi EGA, Jean-Baptiste Moreau, qui impose aux organisations interprofessionnelles d’élaborer et diffuser les indicateurs relatifs aux coûts de production et aux prix de produits agricoles et alimentaires. La précédente version de l’article 1er du projet de loi adopté en commission des affaires économiques était beaucoup plus légère stipulant que les interprofessions pouvaient élaborer et diffuser ces indicateurs. Stéphane Travert s'est dit favorable à cet amendement y voyant une solution de compromis. « Nous avons entendu l’inquiétude des professionnels », a-t-il déclaré alors que les interprofessions peinent à se mettre d'accord sur ces indicateurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Loi Alimentation : « vigilante » la FNSEA attend les ordonnances

 « Nous sommes satisfaits de l'esprit général du texte et du fait qu'il arrive au tout début…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Loi Alimentation : la FNSEA alerte les députés

« L’objectif premier de cette loi est de parvenir à de meilleurs revenus pour les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les JA demandent le retrait de l’amendement Moreau

Jeunes agriculteurs (JA) demandera ce jour lors d’une réunion avec le ministère de l’Economie et…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les interprofessions obligées d’élaborer les indicateurs ?

Les députés discutent actuellement en séance publique de l’article premier du projet de loi EGA…