Aller au contenu principal

Sécurité alimentaire : « il y a des trous dans la raquette »

Karine Jacquemart, directrice générale de Foodwatch France. © Foodwatch France

Les Marchés Hebdo : Pourquoi souhaitez-vous le renforcement de la législation européenne sur la sécurité alimentaire ?

Karine Jacquemart : Il faut rappeler que la législation européenne est assez forte en théorie. Après la crise de la vache folle, le règlement européen sur l’alimentation 178/2002 a été mis en place. C’est une avancée que ce règlement existe, mais il y a des trous dans la raquette. On le voit avec la répétition des scandales alimentaires. Nous alertons sur deux problèmes majeurs : il faut que la législation soit davantage appliquée sur la traçabilité et il faut combler certaines lacunes. Foodwatch proposent sept amendements en ce sens.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Qualité
Différences de qualité à travers l’UE : le chantier démarre

La Commission européenne a adopté à la fin septembre une feuille de route visant à établir si…

Les acteurs de l'agroalimentaire
UE : 179 M€ pour promouvoir les produits agroalimentaires en 2018

Les producteurs européens disposeront d'un budget de 179 M€ en 2018 pour assurer la promotion…

Réglementation
L’étiquetage de l’origine des denrées s’étoffe encore

Certaines législations verticales rendent déjà l’indication de l’origine obligatoire depuis…

Autres filières
34% d’anomalies sur l’utilisation des signes de qualité

L’enquête menée par la DGCCRF en 2014 et 2015 sur l’utilisation des signes de qualités européens…