Aller au contenu principal

Retrouver confiance en soi

Andrew Cuomo, gouverneur démocrate de l’État de New York, déclarait le 8 mai sur son compte Twitter à côté d’une photo de la statue de la Liberté « peuple de France, ce soir, elle brille pour vous #Élection française ». Une réaction parmi d’autres, nombreuses, montrant à quel point l'élection présidentielle françaises a intéressé le monde entier. Le nouveau président continue de passionner la presse internationale, suscitant parfois plus d’enthousiasme hors des frontières de notre pays encore groggy par une campagne ultraviolente. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a écrit dès samedi à Emmanuel Macron qu’il se réjouissait que « les idées qu’il avait défendues d’une Europe forte et progressiste qui protège tous ses citoyens soient celles que la France va porter sous [sa] présidence dans le débat sur l’avenir de l’Europe ». En France, dans le monde économique, des voix se sont élevées aussi pour saluer plus qu’une victoire contre l’extrémisme. « Pour moi, c’est une bonne chose qui nous arrive. […] Qu’on soit fédéraliste, moins europhile ou même souverainiste, pour négocier demain notre avenir, il vaut mieux donner de nous une image conquérante plutôt que celle d’un sortant. À force de râler et de s'autoflageller (sic) tout le temps (posture qui provoque et justifie l’inaction), constatons avec prudence mais bonheur qu’à défaut de nous-mêmes y croire, d’autres, voisins et alliés, aspirent à nous retrouver », écrit Michel-Édouard Leclerc sur son blog. Dans la filière agroalimentaire, Coop de France félicitait le 9 mai Emanuel Macron tout en déclarant « le secteur agricole et agroalimentaire dispose de tous les atouts pour renouer avec l’audace et l’esprit de conquête que le nouveau président de la République appelle de ses vœux ». Sans lui cacher les immenses défis à relever. Dans son discours d’investiture, le nouveau président a déclaré que son mandat sera guidé par l’exigence « de rendre aux Français cette confiance en eux, depuis trop longtemps affaiblie ». « Un travail lent, exigeant, mais indispensable », reconnaît-il déjà. Lucide.