Aller au contenu principal

Retrait d'un des repreneurs potentiels de l'abattoir AIM

Un des deux repreneurs potentiels de l'abattoir AIM Group, qui emploie 237 personnes en Normandie, a retiré son offre, a indiqué jeudi à l'AFP le représentant des salariés dans la procédure en cours. Le repreneur potentiel franco-israélien « s'est retiré des offres. Il reste l'offre bretonne », a indiqué à l'AFP Sébastien Lafon qui est également ancien 
dirigeant du groupe. Un comité d'entreprises s'est tenu jeudi 7 juin après-midi, mais les salariés n'en ont pas appris davantage sur l'offre de reprise déposée par des producteurs bretons comme ils l'espéraient, car les « administrateurs judiciaires ne se sont pas déplacés », selon la même source.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
BRF acquiert des parts de Cofco

Le Brésilien BRF SA a annoncé le 18 octobre avoir signé un accord pour acquérir pour 20 millions…

Viandes
Fusion annoncée de Sicarev et Sicavyl

L’Autorité de la concurrence fait état de la notification d’une opération consistant en une…

Viandes
L’Irlandais ABP Food Group continue son développement en Pologne

Le géant de la viande irlandais ABP Food Group poursuit ses acquisitions en Pologne.

Viandes
Porc : Cranswick reprend l’irlandais Dunbia

Cranswick, transformateur agroalimentaire britannique (1,07 milliard de pounds), vient d’…