Aller au contenu principal

Résultats satisfaisants pour Cooperl mais le contexte reste difficile 

Le groupe coopératif Cooperl Arc Atlantique a annoncé vendredi 8 juin à la presse un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros en 2017 (contre 2 milliards en 2016) pour un bénéfice de 14 millions (contre 13). Des résultats « satisfaisants, mais le contexte reste difficile », a averti le président de la Cooperl Patrick Drillet citant la baisse de la consommation de viande et le risque lié à la peste porcine africaine. « Si ça arrive en Allemagne, France ou Espagne, ça aura des conséquences dramatiques », a-t-il prévenu. Le directeur général Emmanuel Commault s’est pour sa part félicité que le défi que constituait le redressement des huit sites de Financière Turenne Lafayette, repris en juin 2017, « est en bonne passe d’être relevé ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Cooperl réagit à l’article de Ouest France

Patrice Drillet, président de la Cooperl, s’est dit très étonné et meurtri au…

Autres filières
Vivadour affiche des résultats solides

Le groupe coopératif Vivadour a tenu son assemblée générale le 12 décembre…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La coopérative Arterris poursuit sa mue en groupe agroalimentaire

« Construire un nouveau modèle économique, adossé à la demande des consommateurs. » En…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Bonnes performances pour Unicor en 2017

Lors de son assemblée générale, le groupe coopératif Unicor a présenté le 6 avril un exercice…