Aller au contenu principal

Reprise de Doux : la région Bretagne entre au capital de Yer Breizh

La Région Bretagne est entrée hier au capital de Yer Breizh à hauteur de 5% des parts aux côtés de LDC (33,5%) et Almunajem (33,5%), Terrena (14%) et Triskalia (14%). Cette nouvelle entreprise reprend 97 salariés de la filière amont de l’ex-groupe Doux et plus de 240 éleveurs (160 en Bretagne et 89 en Pays de la Loire) pour une capacité de plus de 350 000 m2 de production ainsi que les activités d’accouvage et l’usine d’aliments de Bannalec (29). C’est la première fois qu’une Région crée et entre au capital d’une telle société. L’accord prévoit que la Bretagne passera à 33% du capital en 2021 pour un investissement de 2 M€.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Nouvelle-Aquitaine solidaire de la filière avicole

« Les acteurs de ma filière avicole subissent encore d’importantes pertes financières liées…

Volailles
Reprise compliquée pour Socavol

Les 74 salariés de l’abattoir de poules de réforme Socavol situé à Saint Brandan (22), en…

Volailles
Reprise de Socavol : projet d'abattoir plurispécifique

Le 17 janvier prochain, le tribunal de commerce de St Brieuc se prononcera sur le projet de…

Volailles
Doux : le président de la Bretagne prêt à accompagner de futurs projets

« Je proposerai lundi aux élus régionaux de me donner la possibilité d’engager la Région…