Aller au contenu principal

Relations commerciales : Coop de France présente ses solutions

Aux Etat généraux de l'alimentation, Coop de France veut concrètement améliorer les relations commerciales. © DR

L’organisation de la coopération agricole dévoile ses « 10 propositions concrètes » pour assainir les relations commerciales dès les négociations de 2018. Supprimer l’intégration obligatoire du prix prévisionnel fait partie des solutions majeures qu’elle propose aux états généraux de l’alimentation. Suivent plusieurs « renforcements » : de la clause de renégociation, des moyens de la CEPC (commission d’examen des pratiques commerciales), des contrôles de la DGCCRF. Coop de France propose aussi d’actionner 3 leviers contre la guerre des prix : le seuil de revente à perte, l’encadrement des promotions et « prix de cession abusivement bas » dont la définition sera précisée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation
Des solutions pour une chaîne d’approvisionnement équitable

La Commission européenne a lancé le 16 août dernier une consultation publique à l’échelle de l’…

Produits laitiers
Lactel alerte sur une baisse de collecte de lait bio

La marque Lactel a fait savoir hier qu’elle connaissait une baisse de 10 % de sa collecte de…

Réglementation
Agriculture et concurrence : des perspectives nouvelles en 2017 ?

L’adaptation du droit de la concurrence aux spécificités des filières…

Fruits et légumes
Fruits et légumes : l’OCM améliorée selon le Copa et la Cogeca

Les agriculteurs et coopératives d’Europe, représentés par le Copa et la Cogeca, encouragent le…