Aller au contenu principal

Quand les start-up inspirent les grands groupes

© Pixabay

« Les grands groupes avaient encore un regard complaisant sur la foodtech française il y a deux ans. Depuis, ils s’y intéressent de très près et les choses évoluent vite », analyse Matthieu Vincent, cofondateur de Digital Food Lab. Dans une étude, la foodtech en France de 2013 à 2017, les fondateurs de Digital Food Lab expliquent : la « foodtech française représente 1,13 % des investissements mondiaux sur la période 2014-2016. Pour la France, qui se veut le pays de la gastronomie et qui dispose de nombreux grands industriels dans l’agroalimentaire et la distribution, la foodtech représente une opportunité majeure qui reste à saisir ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Marques de distributeurs : innover pour mieux se différencier

Alors que la guerre des prix avec les marques nationales ou les MDD des…

Fruits et légumes
Bonduelle mise sur le frais et élargit son portefeuille aux fruits

Le groupe Bonduelle poursuit sa transformation vers les marchés du frais, grâce à l’acquisition…

Dossiers
Les clés pour bien digitaliser son entreprise

Bpifrance veut que les entreprises s’emparent de la digitalisation comme « priorité stratégique…

Dossiers
Panorama des innovations présentées à Paris

Alors que le Sial a fermé ses portes le 20 octobre dernier, Les Marchés…