Aller au contenu principal

Produits tripiers : bonne année 2016 pour le veau

© Sandrine Pinson

Veaux : Les achats des ménages d’abats de veau ont progressé de 4 % en 2016 comparé à 2015, selon FranceAgriMer Kantar Worldpanel. Ils représentent un cinquième des ventes d’abats frais d’animaux de boucherie, derrière le bœuf et le porc. Si les achats de cœur, langue et rognons ont perdu du terrain (-5,9 %), ceux de foie ont progressé (+5,3 %), tout comme ceux des autres abats de veau (+10,9 %). Avec un prix moyen d’achat de 17,03 €/kg, en baisse de 3,3 %, ce sont les abats les plus chers du rayon. À noter que les achats de viande de veau se sont dans le même temps repliés de 4,1 %.

Bovins : Les précipitations cumulées du 1er septembre au 31 janvier sont inférieures à la normale, sauf en Corse, note Agreste. Le mois de janvier a été particulièrement sec puisque « au niveau national, le cumul de pluie a été inférieur de 36 % par rapport à la normale. Dans le Centre-Est et le Sud-Ouest, le déficit a atteint 59 % ». Dans ce contexte, l’indice d’humidité des sols au 1er février 2017 est déficitaire sur la majorité du territoire, ce qui est de mauvais augure pour la quantité et la qualité des fourrages.

Ovins : Les opérations « coup de poing » financées par Interbev visant à mettre en place des animations en magasin et des bacs signalétiques permettent de dynamiser le commerce dans les points de vente participants, mais la tendance demeure lourde sur le marché de la viande ovine dans l’ensemble.


En relation

Viandes
Vaches : concours de Noël à l’horizon

Bovins : L’ambiance est calme sur les marchés en vif.

Viandes
Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont…

Viandes
La baisse des achats des ménages se poursuit

Ovins : Les relevés Kantar-Worldpanel ne sont pas de nature à rassurer la…

Viandes
Début d’année difficile pour la viande d’agneau

Ovins : L’ambiance est assez lourde pour la filière ovine française en ce début…